La chirurgie maxillo-faciale et stomatologie en Guinée

La chirurgie maxillo-faciale et stomatologie en Guinée

La chirurgie maxillo-faciale et la stomatologie

La chirurgie maxillo-faciale est la discipline médicale et chirurgicale qui s’intéresse à la sphère canio-maxillo-faciale depuis la peau jusqu'à l’os.

La sphère cranio-maxillo-faciale est composée de la sphère crânienne, la face du visage, les mâchoires, la cavité buccale et le cou.

En ce sens, cette discipline se trouve en interaction continue et involontaire avec d’autres branches chirurgie-médicales liées aux composantes de la tête humaine telle, la chirurgie ORL, neurologique, ophtalmologique, orthodentaire, etc. et bien d’autres disciplines comme la pédiatrie, l’oncologie, la radiographie etc.

Cependant, et à la différence de certaines branches chirurgicales, la chirurgie maxillo-faciale et la stomatologie peuvent être à la fois une solution curative pour certaines pathologies et une résolution esthétique pour un bon nombre de malformations congénitales ou de difformités survenues lors d’un accident ou suite à une maladie ou encore après une intervention chirurgicale soignante.

Cette discipline relève des compétences de chirurgiens spécialistes appelés stomatologues.

Les maladies touchant la sphère « cranio-maxillo-faciale »

Les services stomatologiques au sein d’une clinique prennent en charge tout patient dont l’état de santé requiert une intervention chirurgicale, médicale et/ou esthétique au niveau de sa sphère cranio-maxillo-faciale.

Les interventions chirurgicales curatives et esthétiques analysent et traitent différentes pathologies et malformations comme :

- les maladies infectieuses au niveau du visage (cellulite cervico-faciale), maxillaires et celles touchant les glandes salivaires et/ ou la muqueuse buccale etc. Ces infections peuvent être sous formes des kystes, des abcès ou d’autres formes de complications infectieuses.
- Les malformations congénitales ou acquises d’ordre crânio-faciale tel les dysmorphies faciles notamment : une absence de gouttière reliant le nez à la bouche, une minceur flagrante et supérieure à la moyenne d’une lèvre, un front bas et bombé, la présence d’un sillon convexe entre le nez et la lèvre supérieure, une mâchoire ogivale, des oreilles décollées et de petites tailles, l’hypertélorisme caractérisé par un écartement anormal de petits yeux, un étroitement en hauteur et en largeur des fentes oculaires, des fentes labio-palatines, les difformités des mâchoires maxillaires et mandibules, microcéphalie etc.
- Les tumeurs bénignes et / ou malignes : surgissant au niveau de la cavité et/ou de la muqueuse buccale, des glandes salivaires, ou encore d’ordre cutanées au niveau du visage etc.

Face à ces maladies et à bien d’autres non citées, la chirurgie maxillo-faciale ne cesse de développer les interventions médicales et chirurgicales en la matière, ces interventions regroupent le traitement médicale, le greffe de certains tissus osseux, le lifting, le traitement orthodontique, l’implantologie, la rhinoplastie, l’exérèse tumorale etc.

Les notables symptômes en stomatologie

Outre les malformations et les maladies natives, il est primordial de passer sous l’œil professionnel d’un stomatologue en cas de douleurs faciales momentanées ou en continue, de douleurs buccales différentes des douleurs dentaires, d’un écoulement sanguin voir une hémorragie au niveau de la muqueuse buccale, d’un gonflement facial anormal, d’un craquement au niveau des mâchoires et des articulations buccales, d’une difficulté de mastication alimentaires suite à un élargissement des espaces intra-dentaires ou à une mauvaise articulation des mâchoires, d’un traumatisme accidentel au niveau du visage, de gênes respiratoires au niveau du nez, etc.

La prise en charge préventive par un stomatologue en cas de surgissement des symptômes précités et de bien d’autres permettra au patient d’éviter des complications plus sévères et de faire intervenir toutes les disciplines médicales et chirurgicales complémentaires et nécessaires pour traiter et/ou stopper la maladie.