Chirurgie urologique

Chirurgie urologique Guinée

La chirurgie urologique : définition et domaines d’intervention

La chirurgie urologique est la branche de la chirurgie qui diagnostique et traite les atteintes infectieuses, congénitales, traumatiques, lithiasiques et tumorales touchant les appareils urinaires chez l’homme et la femme et l’appareil génital masculin.

L’appareil urinaire, chez l’homme et la femme, est composé : des reins, de la vessie, des uretères et de l’orifice urinaire ou le méat urétral.

L’appareil génital de l’homme se compose : des testicules, du pénis, des cordons spermatiques, du scrotum, des épididymes, des canaux déférents, des canaux éjaculateurs, des vésicules séminales, de la prostate et de l’urètre

Les pathologies et les anomalies affectant les différentes composantes de l’appareil urinaire féminin et urogénital masculin, et prises en charge par un chirurgien urologique sont nombreuses et varient entre :

- des maladies infectieuses comme : la cystite aigu et/ou chronique, la kyste hydatique rénale, la pyélonéphrite (qui est une infection rénale grave pouvant laisser dans certains cas des cicatrices, elle doit être prise en urgence en chirurgie urologique), l’urétrite, l’abcès rénal, la suppuration du tissu rénal, des voies urinaires adjacentes et du tissu périrénal ou nommée « pyonéphrose », la pyélonéphrite aiguë, la prostatite aigue et chronique, la tuberculose uro-génitale etc.
- des malformations congénitales tel est le cas de l'hydronéphrose qui est un syndrome de la jonction pyélo-urétérale ou syndrome de rétention pyélo-calicielle, l'agénésie rénale uni ou bilatéral qui correspond à un développement insuffisant du rein pendant la vie fœtale, le méga-uretère ou encore appelé urétéro-hydronéphrose et qui désigne une dilatation de l’uretère, éventuellement, liée à une dilatation du bassin et des calices sus-jacents etc.
- des anomalies traumatiques survenues suite à un accident (ou au cours d’une chirurgie) au niveau de l’appareil urinaire de la femme et urogénital de l’homme comme les lésions traumatiques rénales qui peuvent générer des hémorragies sévères rétro- péritonéales, les lésions des uretères, les lésions de la vessie etc.
- des pathologies lithiasiques ou encore la formation d'un (ou plusieurs) calcul dans les voies urinaires constitué d'un amas pierreux de différentes natures et/ ou de tailles avec la manifestation de douleurs lombaires, comme la colique néphrétique, des douleurs moins typiques, du flanc, sous-ombilicales, testiculaires, ou aussi de simples brûlures pendant les mictions. Parfois, la lithiase urinaire est reconnue par une hématurie isolée (la présence de sang dans l'urine).
- Des tumeurs urologiques qui requièrent une intervention chirurgicale d’urgence outre le traitement chimiothérapie. Parmi ces pathologies cancéreuses nous citons la tumeur de la prostate qui se développe lentement et ne présente aucun symptôme ni signes aux premiers stades mais qui peut se propager dans un second lieu vers les autres organes du corps humain, le cancer des testicules, de la verge, du rein, de la vessie et la tumeur urétérale.

L’urologie et la génécologie pour la femme : quand consulter qui ?

A la différence de l’homme, les maladies touchant l’appareil génital féminin sont traitées par un gynécologue ou un chirurgien en génécologie malgré la relation intime entre l’appareil génital et urologique chez la femme.

Partant de cette liaison intime entre l’appareil urinaire et de l’appareil génital féminin, certaines femmes ont du mal à reconnaitre si un problème survenant au niveau de l’un de ces appareils est d’ordre urologique ou gynécologique. La différence étant à la fois grande et fine. En effet, certaines infections ou affectations qui touchent à l’un de ces appareils peuvent générer une maladie au niveau du second.

Dans cette perspective une infection urinaire mal soignée ou négligée peut donner lieu à une infection vaginale aigue. Ainsi, seul un spécialiste est habilité à orienter la patiente vers un urologue ou un gynécologue ou encore à consulter les deux si son cas l’impose. La téléconsultation dans ces cas sera un moyen très rapide et généreusement efficace.