Les urgences Viscérales

Les urgences Viscérales

Les urgences Viscérales Guinée

Les viscères sont reconnus en tant que les différents organes du corps humain contenus dans une cavité. Ainsi, sont appelés viscères le cœur, le cerveau, les organes de l’abdomen dont notamment l’estomac, le foie, les intestins, etc., les poumons, l’utérus chez la femme etc.

Ces organes requièrent une prise en charge ambulatoire ou par hospitalisation pour le pronostic et le dépistage des différentes maladies et pathologies les affectant.

Ainsi, un état d’urgence viscérale est définie par une complication inopinée et soudaine d’un organe viscéral nécessitant une intervention médicale et / ou chirurgicale immédiate et une prise en charge sans délais en services d’urgences des établissements médicaux.

Cette prise en charge médicale peut faire intervenir plusieurs spécialités médicales et chirurgicales selon le cas. En ce sens, la collaboration en services d’urgences entre un radiologue et un médecin interniste ou un hépato-gastro-entérologue est impérative pour l’établissement d’un pronostic rapide et fiable de l’état de santé d’un patient ayant recourut à ces services d’urgences pour des douleurs abdominales atroces, un saignement au niveau de l’anus ou encore un vomissement de sang rouge ou brunâtre, des douleurs abdominales simultanées à des vomissements, une fièvre élevée et une diarrhée aigue préconisant une inflammation aigue au niveau de l’appendicite, suscitant à son tour une intervention chirurgicale instantanée.

De même, un accident vasculaire et cérébral est un état d’urgence critique nécessitant la mobilisation hâtive d’un staff médicale multidisciplinaire, regroupant le médecin cardio-vasculaire, le neurologue, le radiologue, l’anesthésiste, etc. pour la prise en charge complète en mode ambulatoire d’un tel cas d’urgence viscérale compromettant, d’une façon graduellement austère, la survie humaine.

A cet effet, le concept d’urgence viscerale s’applique a une panoplie d’urgences médicales avant pour point commun la nature de l’organe touché par l’imminence soudaine et brusque de la pathologie ou la maladie.

Les services d’urgences

Les urgences viscérales sont prises en charge par les services d’urgences compétents au niveau des établissements médicaux : les cliniques et les hôpitaux. Ces services sont dotés de moyens matériels adéquats et humains compétents mis à la disposition de toute personne subissant soudainement d’une complication viscérale de différent degré de gravissime.

Il est donc impératif de recourir à ces services ouverts jour et nuit et durant tous les jours de la semaine sans rupture, pour préserver les constantes vitales en cas d’urgence viscerale compromettant la survie du patient et de procéder, les cas échéants, à une intervention chirurgicale en bloc opératoire travaillant en coopération ultime et intime avec ces services.

Par ailleurs, une urgence viscérale peut se déclencher auprès d’un enfant ou une personne adulte. La prise en charge d’un enfant en état d’urgence est, le plus souvent, réalisée par un pédiatre en collaboration, si le cas l’exige, avec d’autres confrères des autres spécialités. Pour l’adulte, et selon le cas, la consultation en urgence est faite par un médecin interniste ou spécialiste dans la branche médicale régissant les pathologies affectant l’organe touché. Dans les deux cas, la prise en charge ambulatoire peut induire une hospitalisation de longue durée du patient. De ce fait le suivi de son état de santé ne relève plus des compétences des urgentistes mais des médecins permanents en services hospitaliers.