La cardiologie en Guinée

Cardiologie et maladies vasculaires Guinée

Le système cardiaque et la médecine

Le système cardiaque est composé du cœur et des vaisseaux sanguins (veines et artères) et est le responsable de la circulation sanguine riche en oxygène et en nutriments pour tous les organes du corps humain ainsi qu’a l’évacuation du dioxyde de carbone CO2.

Ce système est d’une vitalité élémentaire pour l’être humain et toute perturbation ou défaillance en son fonctionnement peut causer des altérations de degré de sévérité varié aux différents autres organes et systèmes du corps.

A cet effet, la médecine cardiaque et vasculaire est la discipline médicale qui se charge du suivi, du diagnostic et du traitement des affectations et des pathologies touchant l’une ou les composantes de ce système. En ce sens, le médecin cardiologue est le spécialiste à qui il faut s’adresser en cas de malaise, ou de problèmes liés au cœur et aux vaisseaux sanguins.

La consultation auprès d’un cardiologue est impérative dans plusieurs cas et en la présence de plusieurs symptômes comme le gonflement anormal des jambes, la palpitation anormale du cœur, les douleurs atroces au thorax suivies de difficultés respiratoires, des douleurs épigastriques fréquentes etc.

Ainsi et selon l’analyse de chaque cas, le cardiologue décide de la suite médicale à entreprendre et oriente son patient soit à un traitement médical ou une intervention chirurgicale ou encore une prise en charge pluridisciplinaire entre médicale, chirurgicale et l’intervention de spécialistes des autres branches comme le radiologue, le pneumologue etc.

Les pathologies prises en charge par le cardiologue

Après une analyse et un bilan de santé détaillé de l’état d’un patient, le médecin cardiologue est apte à discerner la pathologie et l’ampleur de sa propagation et de prendre les mesures nécessaires pour y remédier.

Ainsi, le diagnostic cardiaque peut indiquer une maladie au niveau du système cardio-vasculaire et qui peut être :

- D’origine malformative et congénitale : certaines personnes naissent avec des difformités au niveau du cœur ou des veines et des artères. Certaines de ces dystrophies cardio-vasculaires peuvent être traitées à la naissance sous la responsabilité et la direction d’un médecin spécialisé en pédiatrie cardio-vasculaire ou a partir d’un certain âge plus avancé. Parmi ces malformations nous distinguons : la sténose qui s’agit d’un rétrécissement bloquant partiellement ou totalement l’affluence du sang au niveau des veines ou des artères, les malformations septales ou trous du cœur etc.
- De type viral et infectieux : comme la myocardite qui est une inflammation du muscle cardiaque engendrant l’affaiblissement du cœur et entravant sa fonctionnalité de « pompage » du sang ; c’est aussi le cas de l’endocardite, la péricardite et la pancardite et de d’autres maladies infectieuses.
- D’ordre tumoral : les tumeurs de deux types, bénignes et malignes, peuvent toucher le système cardio-vasculaire à tout âge et sous différentes formes. La prise en charge de ces cardiopathies de complexité différentes est généralement multidisciplinaire mettant en coopération le cardiologue, l’oncologue, le chimiothérapeute et le cas échéant le psychologue et le pédiatre etc.

La prévention et l’anticipation des maladies cardio-vasculaires permettent dans plusieurs cas l’éviction de la mort. En effet, le recours hâtif à l’avis d’un cardiologue lorsqu’une personne se voit vivre certaines malaises liés à son système cardiaque permet la prise en charge précoce d’une crise cardiaque, d’une AVC au niveau du cerveau et bien d’autres anomalies brutales compromettant la vie humaine car certaines pathologies sont comme un « iceberg » : on n’en voit qu’une petite partie mais le « pire » se développe en toute discrétion.