Dermatologie et vénérologie

Dermatologie et vénérologie Guinée

Concepts et champs d’actions

La peau est un ensemble de tissus enveloppant le corps humain et constituant sa première barrière de protection immunologique. Elle assure aussi plusieurs autres fonctions comme le maintien de la température corporelle, la protection contre les changements thermiques de l’environnement, la participation à la formation de la vitamine D et le stockage de la graisse ou entre autre la source énergétique du corps humain

Malgré ses fonctionnalités de protection, cet organe est vulnérable à plusieurs maladies et pathologies de différents types. Ainsi, la dermatologie est la discipline médicale qui s’intéresse aux différentes composantes de la peau ainsi qu’au diagnostic et au traitement des maladies et anomalies les affectant. Cette branche étend son champ d’actions pour s’intéresser aussi aux pathologies touchant les muqueuses comme les organes sexuels et la cavité buccale ainsi que les phanères à savoir les cheveux, les cils et les ongles.

Certaines maladies touchant les organes sexuels sont connues par les maladies vénériennes ou encore infections sexuellement transmissibles. En ce sens, la vénérologie ou la vénéréologie est la sous branche de la dermatologie qui se focalise sur les pathologies cutanées affectant les organes génitaux et transmissent par l’acte sexuel.

Plusieurs facteurs sont à l’origine de l’apparition des maladies cutanées dont la pollution, la mauvaise hygiène, la mauvaise nutrition, les accidents génétiques, la surexposition au soleil et même l’utilisation de certains produits cosmétiques de bas de gammes.

De ce fait, les maladies dermatologiques touchent à la fois les enfants et les adultes. La prise en charge par un dermatologue, dès la naissance, de certaines maladies cutanées congénitales s’avère élémentaire pour l’immunité globale du corps infantile. De même, le recours immédiat au dermatologiste en cas d’apparition de certains symptômes des maladies cutanées, comme les taches, les macules, les rougeurs, les lésions etc. chez les personnes adultes peut épargner ces derniers d’une aggravation des maladies qui peuvent atteindre certains stades incurables.

Pathologies cutanées et maladies sexuellement transmissibles

Les maladies dermatologiques sont très variées et de nos jours elles prennent de plus en plus de l’ampleur étant les changements climatiques, la pollution et le rythme de vie obligeant, dans une grande dimension, à une malnutrition (fastfood, production végétale de plus chimique que biologique etc.).

Parmi ces maladies nous distinguons :

- Les maladies inflammatoires et infectieuses : à titre d’exemple nous citons la maladie de Verneuil qui est la plus connue, elle se caractérise par des lésions dans différentes zones du corps dont l’origine est inconnue et les traitements visent à apaiser les symptômes sans mettre fin à la maladie. L’acné, est aussi une pathologie très répondue principalement chez les adolescents, mais qui peut aussi toucher les enfants en bas âge ou persister chez l’être adulte. Cette maladie se caractérise par la sur-sécrétion du sébum par la glande sébacée associée à des phénomènes inflammatoires etc.
- Les maladies allergiques : généralement ces dermatoses se manifestent au début par une sensation d’irritation locale stimulant un besoin de se gratter dans certaines zones de la peau mais qui peuvent se propager rapidement en cas de non prise à charge a temps par un dermatologue. Parmi ces maladies nous avons affaire avec les eczémas de différents types, les réactions allergiques aux médicaments, les urticaires etc.
- Les maladies tumorales et cancer cutané : il existe plusieurs types de maladies tumorales affectant la peau mais la plus sévère est le mélanome. Cette maladie est une tumeur maligne qui prend naissance dans les cellules de la peau et peut se propager à d’autres organes et tissus du corps humain.
- Les maladies sexuellement transmissibles : elles peuvent être de type viral ou infectieux et passent d’une personne à l’autre suite à un contact ou un acte sexuel non protégé. Parmi ces maladies nous trouvons les condylomes, les urétrites, l’herpès génital, la syphilis, le sida etc.