Endocrinologie, diabétologie et nutrition en Guinée

Endocrinologue Diabétologie et Nutrition

L’endocrinologie

Le système endocrinien est la partie du corps responsable de la sécrétion des hormones. Ce système est composé de glandes (comme la thyroïde, l’hypophyse et les ovaires) et de cellules (comme les cellules de Leydig des testicules) fabriquant les hormones et les libérant dans le sang. Les hormones sont des substances naturelles qui contrôlent et stimulent plusieurs fonctions du corps humain comme la reproduction, la sexualité, le sommeil, l’humeur, la faim, le métabolisme, la croissance etc.

En ce sens, l’endocrinologie est la discipline médicale qui s’intéresse au diagnostic et au traitement de tout type de pathologie affectant le système endocrinien et les troubles hormonales du corps humain.

A cet effet, l’endocrinologue est le médecin spécialiste à qui il faut s’adresser en cas de trouble ou de dysfonctionnement des glandes et des cellules endocriniennes. Ces troubles et dysfonctionnements sont perceptibles par divers symptômes dont le changement imprévisible de l’humeur, un amaigrissement persistant ou une obésité chronique, une perturbation du cycle ovarien chez les femmes, un problème sexuel, le diabète, des problèmes cutanés etc.

Le déséquilibre hormonal entrave plusieurs fonctionnalités de différents organes du corps. Plusieurs pathologies et maladies sont à l’origine de ce déséquilibre.

Parmi ces anomalies endocriniennes, régies par l’endocrinologie, nous citons à titre d’exemple : les troubles et les traumatismes de l’hypophyse matérialisés par une insuffisance antéhypophysaire ou hypopituitarisme ou entre autre un problème de sécrétion de différentes types d’hormones comme celle de la croissance ; les troubles de la reproduction et de sexualité ou les traumatismes de l’axe gonadotrope comme le cas de la ménopause précoce ou la puberté prématuré, l’infertilité, la perturbation de la menstruation etc.

Par ailleurs, et vu l’étendue du champ d’interventions de l’endocrinologie, des sous branches de cette discipline ont vu le jour pour se focaliser sur une ou plusieurs partie ou fonctionnalités du corps humain.

Les sous branches de l’endocrinologie : la diabétologie et la nutrition

Parmi les sous branches de l’endocrinologie, la diabétologie et la nutrition sont les plus connues.

La diabétologie

Le diabète est une maladie chronique incurable. Elle est due à une défaillance ou dysfonctionnement de l’hormone appelée insuline. Le suivi quotidien, le contrôle et la régularisation médicale du taux d’insuline permet à la personne atteinte du diabète de subsister avec cette maladie. Cependant, cette maladie s’avère très dangereuse en cas de non prise en charge à temps par un diabétologue. En effet, si le taux de glucose n’est pas régularisé, plusieurs organes vitaux seront à la merci de cette maladie comme le cœur, le système nerveux, les yeux, les reins, les vaisseaux sanguins etc. et la personne atteinte risque l’handicap physique et/ou mental et même la mort.

Ainsi, le passage sous l’œil professionnelle d’un diabétologue est impératif dans deux cas : si le personne est d’une famille ou le diabète est déjà héréditaire car elle est génétiquement transmissible ou si un ou plusieurs symptômes de défaillance de l’insuline s’est déclenché comme la soif excessive, la fatigue inexpliquée et répétitive, les mictions fréquentes, les troubles de la vision, les picotements des mais et des pieds, le dysfonctionnement sexuel etc.

La nutrition

L’alimentation est une vitalité pour la survie humaine. Ainsi, les aliments ingurgités influent évidement tous les organes et les fonctionnalités du corps humain. En ce sens, le recours au nutritionniste est devenue à ce jour une nécessite plus qu’un luxe. En effet, l’apparition de plusieurs maladies et pathologies est due à une mauvaise alimentation qui suivie d’un déséquilibre hormonal dont notamment l’obésité, le diabète, l’intolérance et l’allergie alimentaire, le cholestérol, les inflammations chroniques intestinales, les maladies hépatiques etc.

Dans cette perspective, le nutritionniste collabore, le cas échéant, avec l’endocrinologue, le diabétologue et bien avec d’autres médecins spécialistes pour établir un bilan de santé détaillé et décider du régime alimentaire adéquat pour chaque cas. Il est aussi sollicité par des confrères des autres branches médicales pour une prise en charge pluridisciplinaire de certains cas pathologiques ou l’alimentation constitue un complément thérapeutique vital.