chirurgie dentaire Guinée

Médecine dentaire Guinée

Le concept de la médecine dentaire

La médecine dentaire ou l’odontologie est l’une des branches médicales les plus anciennes au monde. Son historique remonte jusqu'à 7000 ans avant J.C et elle prend en charge différents maladies et déformations touchant les dents et les tissus adjacents tels la gencive, l’os maxillaire et les glandes salivaires.

Cette discipline médico-chirurgicale prend de plus en plus de l’ampleur pour atteindre des fins esthétiques outre ses fins médicales et thérapeutiques.

La mission du médecin dentiste

La mission du chirurgien dentiste est à la fois thérapeutique et esthétique. Cette mission englobe à titre indicatif:

- Les soins dentaires : ces soins visent à préserver l’hygiène et la santé des composantes buccodentaires. Parmi les maladies touchant ces composantes nous citons l’inflammation de la gencive suite à l’atteinte infectieuse de la carie qui peut évoluer et former un abcès extrêmement douloureux nécessitant un traitement par admission d’antibiotique et le cas échéant une intervention chirurgicale par anesthésie locale. Ainsi, le chirurgien dentiste procède à différents traitements selon chaque cas. Ces traitements peuvent avoir un effet préventif, comme le cas du détartrage qui vise à éliminer les résidus alimentaires accumulés sous formes de calcaires et de tartre compromettant à la fois la santé de la gencive et de l’email dentaire , ou curatif tel est le cas de l’endodontie qui traite les déformations et les infections au niveau de la racine dentaire. L’extraction dentaire est aussi un soin auquel le chirurgien dentiste fait recours le cas obligeant ou les autres soins restent inefficaces.

- L’orthodontie est l’ensemble des traitements visant l’ajustement de la position des dents qui peut dévier suite au repoussement des dents de sagesse ou pour toute autre cause accidentelle. Le médecin spécialiste de la mise en place des appareils dentaires permettent l’ajustement des positions des dents au sein de la cavité buccale est l’orthodontiste. Il coopère, les cas échéants, avec le chirurgien dentiste pour l’installation de cet appareil.

- La parodontologie consiste en l’étude et le traitement des tissus environnants aux dents dont principalement la gencive. Cette dernière est vulnérable à deux maladies fréquentes à savoir : la gingivite et la parodontite. La gingivite est une inflammation de la gencive qui peut évoluer inexorablement pour compromettre gravement l’état de la gencive. Quant à la parodontite c’est une inflammation touchant le parodonte qui représente l’ensemble des tissus entourant et soutenant les dents.

- L’implant dentaire : ou encore désigné par l'implantologie et consistant à mettre place une racine artificielle pour une dent. Cette racine est généralement une vis en titane placée au niveau de l’os mandibulaire ou maxillaire pour servir comme base d’implantation des dents manquantes.

- Les traitements esthétiques buccodentaires : ces soins visent à améliorer les aspects apparents de la cavité buccale et de ses composantes. Ainsi, et de nos jours, le recours aux séances de blanchiment dentaire, au traitement inlay et à l’installation de couronne et de bridge en céramique sont de plus en plus fréquents, étant donnée les résultats incontestables de ces traitements esthétiques quant à l’embellissement de l’apparence dentaire.

La prévention et la préservation de la santé buccodentaire est impérative. En effet, la nonchalance envers l’hygiène et les affections de la cavité buccale peut entrainer un état de complication au niveau de cette cavité compromettant par la suite les fonctionnalités de la bouche : la prononciation et l’ingurgitation et la mastication des aliments. Le passage annuel ou semestriel auprès du dentiste, pour un détartrage et un contrôle, est un acte préventif élémentaire pour la santé dentaire.