Oncologie Tunisie

Oncologie tunisie

L’oncologie : concept et ampleur de la discipline

Le cancer est classé aujourd’hui parmi les maladies les plus cruelles affectant le corps humain. Cette pathologie est caractérisée par la prolifération cellulaire anormale au niveau d’un tissu sain compromettant ainsi son développement normal et sa survie. La subdivision infinie et continue de ces cellules tumorales provoque l’apparition des métastases ce qui rend la guérison de la personne atteinte incertaine.

Par ailleurs, tout le corps humain est exposé au danger du cancer à n’importe quel âge et moment de la vie. Cette maladie peut aussi se propager d’un organe à l’autre si elle n’est pas prise en charge à temps en thérapie. A cet effet, l’oncologie ou encore appelée la cancérologie est la discipline médicale qui prend en charge les patients atteints de cette maladie. L’oncologue, le médecin spécialiste en cancérologie, travaille en coopération continue avec tous les autres confrères des spécialités médicales.

En effet, la prise en charge des maladies tumorales est pratiquement pluridisciplinaire ou le cancérologue collabore conjointement avec le radiologue, le cardiologue, le pédiatre, le pneumologue, l’interniste etc. pour traiter un patient atteint d’une tumeur ou dans certains stades atténuer ses souffrances et ses douleurs.

Ainsi la cancérologie s’applique à un champ de pathologies très vaste et est en interaction ultime et intime avec toutes les disciplines médicales depuis la neurologie jusqu'à la chirurgie esthétique.

La typologie des maladies tumorales

Les maladies cancéreuses sont très variées autant que leurs origines diverses. Elles peuvent s’acharner à tout moment au corps infantile ou adulte et elles peuvent être malignes ou bénignes.

Les tumeurs malignes sont plus dangereuses et susceptibles d’être incurables. En effet, dans le ces cas les cellules cancéreuses envahissent et détruisent toutes les cellules adjacentes et peuvent de propager vers le reste du corps sans exception. Ainsi des métastases cancéreuses apparaissent et une intervention chirurgicale peut avoir lieu simultanément à un traitement en chimiothérapie. L’intervention chirurgicale en oncologie peut aller jusqu'à l’ablation de l’organe cancéreux, si c’est possible, afin de protéger l’organisme de la prolifération des cellules cancéreuses. Parmi les tumeurs malignes nous distinguons à titre d’exemple le cancer du colon, de la peau, des poumons, les sarcomes ou tumeurs primitives malignes du cœur, les leucémies etc.

Quant aux pathologies cancéreuses bénignes elles sont moins sévères que les tumeurs malignes et le pourcentage de guérison est beaucoup plus élevé. La prise en charge précoce de ce type de maladies tumorales est élémentaire pour mettre fin le plus rapidement que possible à la maladie. Néanmoins, ces maladies peuvent évoluer en tumeur maligne si elles ne sont pas traiter à temps. Parmi ces tumeurs nous citons à titre indicatif le papillome, l’adénome, le fibrome, certaines pathologies bénignes du cœur etc.

Prévenir le cancer : les bonnes pratiques préventives

Il est évident que la prévention d’une maladie est mieux que son traitement. Ainsi, il est aussi opportun de prévenir le cancer avec plusieurs bonnes pratiques dont l’établissement annuel ou semestriel d’un bilan de santé complet, le recours immédiat et inconditionnel aux spécialistes de la médecine dès l’apparition des symptômes pathologiques surtout en cas d’antécédent biologique ou d’un historique de santé discutable, la bonne hygiène de vie en terme de nutrition (éviter la consommation abondante des viandes rouges, d’alcool, du sel etc. ) et de pratique du sport, le boycott du tabagisme, la protection contre l’exposition néfaste au soleil, la fuite du stress et la préservation d’ un bon rythme de sommeil.