Radiodiagnostic Guinée et imagerie médicale

Radiodiagnostic et imagerie médicale

La radiologie et l’imagerie médicale : définition et champ d’application

La radiologie est la discipline médicale qui permet de dépister les maladies et les pathologies du corps humains et ce en procédant à des photographies spéciales. Ces imageries sont opérables sur les différentes parties du corps humain. En ce sens, le radiologue est en coopération étroite et continue avec tous les médecins de toutes les branches médicales et chirurgicales.

En effet, les imageries réalisées par le radiologue représentent l’élément de base du diagnostic à établir par un médecin et le support source de la prise de décision de la suite médicale et thérapeutique.

Par ailleurs, de nos jours, la radiologie est de plus en plus sollicitée pour mener des interventions chirurgicales sur différents organes internes du corps humain. En ce sens, cette discipline médicale prend une ampleur thérapeutique outre ses fins de diagnostique et d’analyse.

Les imageries radiographiques sont réalisées dans des centres de radiologie spécialisés. Ces centres peuvent être indépendants ou faisant partie des établissements médicaux à savoir les hôpitaux et les cliniques. Ils sont de plus en plus munis par des équipements hautement qualifiés et sévèrement stérilisés afin de permettre une fiabilité et une précision incontournable des photographies réalisées sur un patient. Le contrôle hygiénique quotidien du centre de radiologie et de ses équipements est une impérativité médicale vitale pour le bon déroulement des séances de radiologie et la prévention contre la contamination d’un patient à l’autre

La typologie de l’imagerie médicale

Cette discipline prend différentes formes. Ainsi nous distinguons la radiologie conventionnelle ou standard, l’échographie, le scanner et l’IRM.

- La radiologie conventionnelle est le type standard de la radiologie basé sur l’emploi des rayons X afin de détecter différents types de pathologies dont les fractures au niveau des membres inferieurs et supérieurs, des infections, des anomalies de formes etc. La radiologie opérée sur plusieurs parties du corps allant du crane jusqu’aux pieds comme les sinus faciales, le thorax, les membres inferieurs et supérieurs, le bassin, les hanches, le rachis dorsal, l’abdomen etc. Elle permet aussi le dépistage des maladies tumorales comme le cancer du sein, et en ce sens la radiologie prend le nom de mammographie, le cancer des os, des poumons etc.
- L’échographie est la technique d’imagerie qui se base sur l’utilisation des ondes sonores émises par une sonde pour la visualisation et l’analyse des différents organes du corps humains. Cette technique est très simple et non douloureuse et est utilisée pour différents fins tel le suivie d’une grossesse par différents examens radiologiques durant les neuf mois dont l’échographie morphologique, l’identification d’une anomalie de taille ou une difformité, le dépistage des maladies cardiaques dont principalement les malformations au niveau du système cardio-vasculaire, la détection des maladies inflammatoires et infectieuses au niveau de l’abdomen comme l’appendicite etc.
- Le scanner ou encore appelé la tomodensitométrie est une technique d’imagerie qui utilise les rayons X et permettant l’obtention d’images 3D des zones photographiées. Cette technique est aussi utilisée pour photographier n’importe quelle zone du corps notamment le cerveau, le thorax, les organes de l’abdomen, l’appareil ostéomusculaire, l’appareil digestif etc.
- L’IRM est une exploration en imagerie médicale qui se base sur le mouvement des molécules d’eau soumises à un champ magnétique et permettant la réalisation d’images des différents organes du corps humain. Ces images radiographiques peuvent être réalisées avec ou sans injection de produit de contraste. Le recours a l’IRM est de plus en plus répandu étant le degré d’exactitude des résultats de cette technique. Toutefois, elle peut s’avérer néfaste dans certains cas ou le patient en question est porteur d’un stimulateur cardiaque ou d’une prothèse auditive, ou atteint de clips métalliques intra crâniens etc.

Le choix d’une technique d’image est tributaire de plusieurs facteurs dont principalement la zone touchée, les symptômes de la pathologie à dépister et la tolérance du corps du patient aux conditions de réalisations de la radiologie. De même, le degré d’exactitude et l’analyse en profondeur de certaines pathologie oblige le médecin de recourir a une ou plusieurs de ces techniques d’imageries. Ainsi, il revient au médecin traitant de prescrire la technique de radiologie adéquate pour chaque cas et les centres de radiologie sont généralement consulter sur ordonnance médicale.